Spécificités

Le Club Ville hybride-Grand Paris bénéficie d’une légitimité importante auprès des acteurs institutionnels et économiques du Grand Paris. Cette reconnaissance lui permet de s’emparer d’enjeux au croisement de l’intérêt général et des intérêts privés. Dans quel but ?  Pour identifier et accompagner, de manière formelle ou informelle, l’évolution des montages des opérations, des méthodes de travail et de coopération entre les acteurs.

Le Club Ville hybride-Grand Paris s’inscrit dans une démarche d’innovation ouverte depuis sa création en 2010. Il contribue à faire évoluer  les procédures de la commande publique et des appels d’offre privés, en plaçant les usages au cœur des projets, en mettant en avant les porteurs d’usages innovants, en incarnant les dynamiques des territoires du Grand Paris à travers la multitude d’acteurs passant généralement sous les radars  (tiers lieux, associations spécialisées, personnes et organisations ressources).

Il est notamment devenu un lieu de référence pour penser entre décideurs les conditions de l’innovation des projets dans toutes leurs dimensions (montage, ingénierie, usages/programmation).

Il a ainsi rejoint :

·        en 2014 le Conseil des partenaires de la Métropole du Grand Paris,

·        en 2016, celui de l’Arc de l’innovation

·        en 2017, le Codev de Grand Paris Aménagement pour mettre en avant les enjeux et les solutions opérationnelles des grands enjeux urbains (relocalisation productive, économie circulaire, logistique urbaine, citoyen contributeur, revitalisation commerciale/centre ville…).

Il décrypte, met en avant, établit les passerelles entre :

1-les acteurs de la ville (élus, aménageurs, investisseurs, opérateurs en immobilier, mobilité, énergie/environnement, commerces, agences en développement économique, agences d’architectes, bureaux d’études…).

2-la multitude d’acteurs innovants, disséminés dans les territoires du Grand Paris (tiers lieux, incubateurs, fabriques culturelles, maker spaces/fab labs, associations spécialisées). Ces lieux constituent des centralités émergentes non-institutionnelles du Grand Paris. Ils interrogent notre rapport au travail, au logement, à la production, à la consommation, à la mobilité…à la ville de demain en somme.

3-le tissu émergent des techniciens indépendants issus de la Génération Y (mais pas seulement), spécialisé dans la transition énergétique, numérique, environnementale, la concertation, l’up-cycling, l’économie circulaire, l’hybridation et la réversibilité des projets. Ils échangent de manière informelle au sein du Collectif Usages, imaginé par le fondateur du Club Ville hybride – Grand Paris.

A ce titre la Métropole du Grand Paris, l’Arc de l’innovation, Grand Paris Aménagement lui ont demandé soit de rejoindre leur Conseil de Développement soit de contribuer à l’animation des territoires pour développer des projets.

daan roosegaarde_van gogh-roosegaarde cycle path
la caravane dans le ciel 4
This-is-not-a-love-song-by-Didier-Faustino_villa architecte andré bloc
leandro-erlich-project-shanghai 3
sans-titre4
victor-enrich-NHDK-digital-visualization-Munich-6
TongSpacesuit-680×906
TongZeppelin-680×906
WhalenTranscon_RR-680×226
Palette-by-Paul-Cocksedge_istanbul
ken budge_garage gallery
dionisio-gonzalez-architecture-for-resistance
Floris Schoonderbeek – Shall We Dance (2014) 2
NimbusNP3-Berndnaut-Smilde
Club Ville hybride-gd paris_manuel flam_gdparishabitat30juin2015 119
club ville hybride-grand paris_27 janvier 2016 413
club ville hybride-grand paris_27 janvier 2016 253
club ville hybride-grand paris_27 janvier 2016 228
club ville hybride-grand paris_27 janvier 2016 190
club ville hybride-grand paris_27 janvier 2016 177